KBL EXPERTISE & CONSEIL : Un cabinet de proximité à votre écoute !

 kblgironde

Découvrez les principales mesures fiscales du projet de loi de finances 2018

Comme chaque année le gouvernement a présenté son projet de loi de finances.
Suite aux élections présidentielles de 2017, il y a de nombreuses nouveautés sur lesquels nous attirons votre attention.

1- Mesures pour les entreprises

Relèvement des seuils des micro-entrepreneurs et exonération de CFE en 2019 :

Les plafonds d’application du régime micro sont relevés, à 170 000 € pour les activités de ventes de biens (au lieu de 82 800 €) ou 70 000 € (au lieu de 33 200 €) pour les prestations de services.
À compter de 2019, les indépendants imposés sur une base minimum et dont le chiffre d’affaires est inférieur à 5 000 euros seront exonérés de CFE.

Mise en place du prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital :

Dès 2018, un prélèvement forfaitaire simplifiera et allégera la fiscalité des revenus des capitaux mobiliers (intérêts, dividendes) et des plus-values mobilières, avec un taux unique à 30%.
Toutefois, les contribuables les plus modestes pourront choisir d'être soumis au barème de l’impôt sur le revenu s'il est plus favorable.

Baisse de l'impôt sur les sociétés de 33% à 28% :

En 2018 le taux d’impôt sur les sociétés est de 28% jusqu’à 500 000 euros de bénéfices.
Le taux réduit de 15% sur les 38 120 premiers euros de bénéfices pour les PME dont le chiffre d’affaires est inférieur à 7,63 M€ est préservé.
Le taux de l’impôt sur les sociétés baissera progressivement pour atteindre 25% en 2022.

Taux du CICE rabaissé à 6% en 2018 et remplacement du CICE par un allègement des charges prévu pour 2019 :

Le crédit d’impôt pour la compétitivité et l'emploi sera supprimé en 2019 et remplacé par un allègement de cotisations patronales pérenne ciblé sur les bas salaire
En 2018, le taux du CICE baisse à 6%.
 

Suppression des cotisations salariales et hausse de la CSG :

La CSG augmente de 1,7 point dès le 1er janvier 2018 pour atteindre 9,2% pour tous les revenus (salaires, pensions, revenus du capital).
Le total des prélèvements sociaux s’élèvera donc à 17,2% dès le 1er janvier 2018 sur les dividendes entres autres.
Cette augmentation est compensée par la suppression des cotisations salariales d’assurance chômage et maladie.

2- Mesures pour les particuliers

Dégrèvement de la taxe d'habitation pour 80% des ménages :

Ce nouveau dégrèvement, soumis à un critère de revenu, s'applique de manière progressive sur trois ans : l’impôt sera diminué de 30% en 2018, 65% en 2019, 100% en 2020.

Alignement de la fiscalité applicable au gazole et à l'essence d'ici 2021 :

La convergence des tarifs de taxe intérieure entre le gazole et l'essence est poursuivie afin d'aligner les tarifs en quatre années, soit à l’horizon 2021.

L'impôt sur la fortune immobilière (IFI) remplace l'ISF :

Dès 2018, l’ISF est supprimé et remplacé par un impôt sur la fortune immobilière (IFI).
Assis sur les seuls actifs immobiliers, l’IFI reprend le fonctionnement de ISF : seuil d’assujettissement à 1,3 M€, abattement de 30% sur la résidence principale, réduction d’impôt en faveur des dons aux organismes d’intérêt général.
 

Prolongement du dispositif Pinel et du prêt à taux zéro jusqu'en 2021 

3- Mesures et fiscalités énergétiques

Evolution du CITE: crédit d'impôt pour la transition énergétique

  • Les chaudières à fioul sont exclues au 1er janvier 2018, sauf celles respectant des critères de performance renforcés, qui bénéficieront d'un taux de 15% (au lieu de 30% auparavant) jusqu'au 30 juin 2018
  • Le remplacement d'un simple vitrage par un double vitrage bénéficiera d'un taux de 15% (au lieu de 30% auparavant) jusqu'au 30 juin 2018 puis sera supprimé
  • Les volets isolants et portes d'entrée sont exclus du CITE dès le 1er janvier 2018
  • Le CITE est étendu à certains frais d'équipements de raccordement à des réseaux de chaleur ou de froid, ainsi qu'à la réalisation d’un audit énergétique
Attention, il est prévu que ces modifications ne s'appliquent pas aux contribuables ayant accepté un devis et versé un acompte avant ces dates.
Cela signifie que le taux de 30% de crédit d’impôt perdure pour les dépenses réglées jusqu’au 31 décembre 2018 dans la mesure où le règlement correspond à des travaux engagés par l’acceptation d’un devis et le versement d’un acompte avant le 31 décembre 2017.
 

En 2019, le CITE sera transformé en une prime, versée lors de la réalisation des travaux.

Création d'entreprise

La création d’entreprise ou la reprise d’une entreprise existante n’est pas un cap évident à franchir. C’est un parcours passionnant qui nécessite de prendre des décisions ...

Lire la suite

Expertise

Le cabinet KBL EXPERTISE ET CONSEIL propose aux chefs d’entreprises son expertise et son savoir-faire afin de les accompagner dans leur quotidien et faire face à...

Lire la suite

Juridique

Parce qu’une entreprise est un acteur dynamique, le cabinet vous propose de vous accompagner à chaque étape de la vie de votre société : Réalisation de toutes opérations...

Lire la suite

Missions sociales

La gestion du personnel n’est pas évidente. Nous n’avons pas tous une âme de manager…. Et même si vous avez la formation pour… la question est de savoir comment...

Lire la suite

Conseil en Gestion

Le cabinet KBL EXPERTISE ET CONSEIL dispose d’un ensemble d’outils de gestion vous permettant de faciliter la prise e connaissance de vos informations clefs au quotidien...

Lire la suite

Service aux particuliers

Notre cabinet accompagne également les particuliers dans la gestion de leurs revenus : Déclarations d’impôt sur le revenu et d’Impôt sur la fortune...

Lire la suite

Kbl Expertise & Conseil

Cabinet Kbl Expertise & Conseil

8 bis avenue de la Libération
33440 Ambarès et Lagrave

Tél : 05 56 48 07 43

Kbl Expertise & Conseil

Cabinet Kbl Expertise & Conseil

Formulaire Contact

Kbl Expertise & Conseil

Cabinet Kbl Expertise & Conseil

5 lieu-dit l'étang
33620 Laruscade

Tél : 05 56 48 07 43